bilan patrimonial nos priorités changes avec l’âge.

Une fois que vous aurez fait votre bilan patrimonial et que vous aurez identifié vos priorités. Il y aura à votre disposition des outils qui seront employés différemment.
En effet si vous avez 25 ans le crédit ne sera pas appréhendé de la même façon que si vous avez 55 ans.

Il faut s’y prendre le plus tôt possible pour atteindre le chemin de l’indépendance financière.

Entre 20 et 30 ans.

Vous allez sûrement vouloir acheter votre résidence principale.
C’est pourquoi vous allez sûrement emprunter le maximum à votre banque. Étant donner que vous allez pouvoir obtenir un crédit correspondant à un remboursement de 33 % de vos revenus annuels. Partant de ce fait vous allez pouvoir définir combien il vous restera pour votre épargne, sans compter votre Résidence principale.
Pour bien ventiler les différentes obligations, le bilan patrimonial vous permettra de constater les grandes catégories.  Ainsi vous allez pouvoir faire des choix stratégiques par rapport à vos objectifs initiaux.

Entre 30 et 40 ans.

Vous allez certainement rechercher à placer votre épargne ainsi qu’à réduire votre imposition.
Étant donné que votre imposition devient de plus en plus importante. Il va être temps d’étudier les différentes possibilités des lois de défiscalisation. Ainsi ça vous permettra de choisir la répartition de votre impôt tout en profitant de votre choix, immédiatement ou à terme.
Néanmoins, il va falloir faire très attention de ne pas dépenser plus d’argent sous prétexte que vous avez fait un gain potentiel d’impôt. Il serait dommage de vous endetter bêtement.

Entre 40 et 50 ans.

il est temps de commencer à penser sérieusement à la retraite.
Par conséquent vous allez donc essayer réduirez la part de risques, dans votre portefeuille ainsi que sur votre PEA et vos multi supports d’assurance-vie.
Étant donné que vous avez suivi vos objectifs depuis quelques années, vous allez continuer à investir selon la stratégie envisagée et ainsi donc compléter vos actifs.

Entre 50 et 60 ans.

Vous allez, je l’espère commencer à profiter des fruits de vos divers investissements et j’espère aussi que vous ne prendrez aucun risque sur vos investissements.
Partant de ce fait vous allez donc pouvoir même envisager plusieurs scénarios. C’est-à-dire que si vous avez de l’immobilier complètement payé. Il est possible de continuer à racheter pour réduire les revenus fonciers positifs ou bien de vendre votre immobilier pour placer l’argent de vos gain sur des comptes assurance-vie qui ont une meilleure fiscalité. Ensuite vous pouvez acheter à nouveau de l’immobilier et ainsi profiter de vos possibilités d’endettement pendant votre période active. Effectivement dès que vous allez être à la retraite, il ne sera plus possible de bénéficier aussi facilement du crédit.
La décision de vouloir s’endetter pour une période de 15 ou 20 ans entre l’âge de 50 et 60 ans peut vous apporter une certaine sécurité en prévoyance pour votre famille.

Entre 60 et 70 ans.

A cet âge il sera toujours possible de continuer à démembrer vos actifs pour réduire la fiscalité. En cas de transmission de votre patrimoine vous allez donc pouvoir effectuer des donations selon les avantages proposés par le gouvernement.
Pour les biens immobiliers il est possible de créer un SCI. La société civile immobilière permet de faciliter la transmission du patrimoine des ascendants à leurs descendants, de leur vivant ou lors de la succession.

En fin de compte la morale de tous ça, c’est qu’il ne faut pas trop attendre pour faire un bilan patrimonial et préparer une stratégie patrimoniale. En effet plus vous allez vous y prendre tôt plus vous aurez un gros patrimoine.

Je vous conseille donc de vous orienter vers un conseiller de gestion du patrimoine. Histoire de faire un bilan patrimonial et voir si vous avez une bonne gestion vos placements, assurance vie, SCI, fiscalité.

FOURNIER LUDOVIC

Livre recommander :     


Laisser un commentaire

elit. id tempus Sed vel, eget felis leo ultricies
%d blogueurs aiment cette page :